• Emissions reportages TV radio

     

  • Sur France 2 ce mardi 7 mars 2017 à 20h55 : une émission consacrée aux médecines naturelles

    A VOIR en "replay" sur le site internet de France 2 

    pendant une semaine

    Invité d'honneur : Dr Lionel Coudron, grand pionnier de la médecine "corps-esprit" : nutritionniste, acupuncteur, il est aussi professeur de yoga et fondateur de l'Institut de YogaThérapie. 

    Voir la "bande annonce" :

     

    Intervient aussi le Dr Dominique Eraud, grande figure des médecines naturelles depuis des années. 


     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Le titre est évocateur et la description du reportage alléchante, tout dépend de quel point de vue on se place !

    A voir :

    mercredi 27 mars en prime sur D8

    sur :

    http://actu.c4.fr/a82216-d8-magazine-en-quete-dactualite

    Chez nous, l'alimentation industrielle a malheureusement tenu à une époque une trop grande place. Nous l'avons cher payé et je ne regrette aucunement les changements que nous avons réalisés.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    4 commentaires
  •  

    Documentaire "les moissons du futur" en replay

    par Marie Monique Robin

    auteur de "Le monde selon Monsanto"  et "Notre poison quotidien"

    "Les moissons du futur" le livre Editions La découverte

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Bonjour,

    je suis très heureuse d'avoir participé à l'enregistrement de l'émission sur l'eczéma de l'enfant pour les Maternelles qui sera diffusé mardi 8 mai 2012 (mardi prochain) à 8h55 sur France 5.

    Vous avez pu la revoir en Replay  pendant une semaine.

    Des articles sur le sujet sur le blog :  Eczéma et rémission : comment mieux vivre ?

      

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    4 commentaires
  • Merci à Liliane pour ce message

    "Pour ceux qui auraient râté la ddiffusion hier soir sur France 2 du documentaire "La mort est dans le pré" :

    Un agriculteur de 47 ans, atteint d'un cancer, s'exprime : «Quand on découvrira toute la vérité sur les dangers des pesticides, ce sera un scandale pire que celui du sang contaminé». Des centaines d'agriculteurs sont victimes des produits phytosanitaires.

    La vérité c'est que les agriculteurs sont en train de mourir".Caroline Chenet, veuve d'agriculteur empoisonné par les pesticides, a prêté sa voix au documentaire réalisé par Eric Guéret.

    http://www.pluzz.fr/la-mort-est-dans-le-pre.html

    http://www.lemonde.fr/planete/video/2012/04/18/la-mort-est-dans-le-pre-les-agriculteurs-ont-ete-empoisonnes-a-petites-doses_1687044_3244.html"

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Le 17 avril à 23h

    "LA MORT EST DANS LE PRE" 

    sur France 2   

    un documentaire poignant sur les agriculteurs malades des pesticides.

      

      Réalisé par Eric Guéret, ce documentaire de 52 mn montre le « piège chimique » tendu aux agriculteurs et leurs difficultés à sortir d’un système verrouillé.

    Les agriculteurs tombent malades, victimes des pesticides qu'ils pulvérisent depuis 50 ans.  

     Mais des agriculteurs prennent la parole et brisent le silence pour la première fois. Reconnaissance professionnelle de leur maladie, remise en cause des pratiques agricoles, ils nous racontent leur parcours du combattant pour qu'éclate ce scandale sanitaire.  

     Ce documentaire a été projeté en avant-première le 23 mars à l'Hotel de ville de Paris, dans le cadre du Congrès "Pesticides et santé : quelles voies d'amélioration possibles ?".  

     ( Extraits et intervieuw du réalisateur et de la narratrice du film  + découvrez les doléances et propositions présentées à la presse et signez-les) 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Rediffusion dimanche 15 janvier 1h15

    Sur TMC :

    Mon commentaire sur le site de TMC :

    bonjour,

    merci pour ce reportage qui nous informe !

    Des oeufs bio,

    de petits poissons (de début de chaine alimentaire : pas es gros qui mangent tous les patits, ni ceux qui raclent le fonds des mers : on les reconnait à leur yeux au dessus de leur tête)

    des animaux élevés en plein air, respectés,

    des fruits et légumes sans ajout de pesticides, d'engrais, d'additifs, non irradiés,

    des huiles de première pression à froid de qualité, non raffinées, bio forment les membranes de nos cellules.

    Nous sommes faits de ce que nous mangeons.

    Grâce à une prise de conscience dans notre famille, notre fille qui souffrait d'eczéma purulent et infecté nous a conduit à modifier profondément notre alimentation, à lire les étiquettes, à consommer des aliments, frais, de qualité, biologique et elle ne souffre plus.

    Puissent ces informations sur :
    aider ceux et celles qui souffrent encore à se sentir mieux et à recouvrer la santé.

    Sophie

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Beau témoignage d'une ex professionnelle du prêt à porter classique qui réussit dans le bio équitable : un beau message plein d'espoir pour faire changer le monde et pour tous ceux et celles qui ne supportent pas les textiles classiques.

    http://peauethique.canalblog.com/archives/2012/01/09/23185839.html

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Un reportage  détox grand public sur http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/pid3847-c-la-nouvelle-edition.html?vid=568022%20

    démarrage "détox" à 8 minutes du reportage.

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Pour ceux et celles qui n'auront pas vu le reportage (consultable jusque dimanche 13 novembre sur :

    Un résumé écrit sur http://www.stop-gluten.com/documentaire-gluten-france-5/

    • "Les courses en hypermarché d’un homme intolérant au gluten nous montrent bien toute la difficulté à trouver des produits sans gluten dans les rayons, soyons clairs seuls 1 à 2% des produits alimentaires d’un hypermarché nous sont adaptés : c’ est à dire viandes et poissons, fruits et légumes et produits labellisés sans gluten en rayon BIO/diététique. Un 1er bilan à tirer, toutes les grandes enseignes se mettent au « sans gluten », qui leur apporte une marge très confortable :) et une nouvelle clientèle de niche.
    • Le documentaire liste quelques produits naturellement sans gluten comme la racine d’arrow-root dit « rouroute » à la réunion qui est transformée en farine pour fabriquer, entres autres, les fameux Bonbons la rouroute dont la recette est détaillée sur ce site réunionnais. On parle aussi du teff, céréale sans gluten venue d’Afrique qui sert à la fabrication de pain levé et de bière, vous aurez plus d’informations sur l’article de wikipédia ici. Ou encore de la farine de chanvre qui avec son goût noisette parfumera vos pains et vos cakes sans gluten; Riche en protéines, minéraux et en fibres alimentaires cette farine sans gluten complétera bien votre régime.
    • Les restaurants sans gluten sont également mis à l’honneur dans le reportage, du brunch familial sur Lille jusqu’au restaurant étoilé Suisse du chef Claude Legras (meilleur ouvrier de France) dans son restaurant Le Floris est situé face au lac Léman, près de Genève, le documentaire ré-ouvre les portes de la convivialité aux intolérants au gluten! Le chef Legras cuisine semble t’il sur des nappes pour éviter toute contamination croisée, ça rassure! :)
    • Un intolérant au gluten nous montre également son organisation de cuisine avec sa vaisselle et ses casseroles réservées au sans gluten, pour bien démarrer votre régime et organiser votre cuisine sans gluten je vous conseille de commencer par l’article Commencer un régime sans gluten qui approfondit un peu plus le sujet que ce que l’on voit dans le documentaire et vous explique les premiers pièges à éviter.
    • Nous découvrons également comment les industriels ont modifiés les caractéristiques du blé pour des raisons pratiques et économiques en quadruplant les taux de gluten présents dans le blé et donc dans la pâte; cette action semble avoir conduit à une augmentation des intolérances au gluten…
    • Autre point négatif, comme le dit le gastroentérologue du documentaire, il y a peu de recherches médicales pour soigner l’intolérance puisque le seul « remède » est un régime sans gluten. Du coup pourquoi l’industrie pharmaceutique s’embêterait à chercher un médicament…
    • Les industriels produisant des produits sans gluten garantis < à 20ppm nous montrent aussi à travers le reportage  leur méthode de travail pour « décontaminer » une chaine de production, malgré leurs tests qui sont faits (d’après leurs dires) en début, milieu et fin de production je reste septique sur la capacité à « nettoyer » une chaine de production totalement contaminée par du gluten  avec un simple tuyau d’arrosage… Pour moi seule une chaine de production dédiée est acceptable sur le principe, avec une atmosphère de conditionnement protégée. Mais j’y reviendrai dans un prochain article sur les fameux 20ppm de l’épi barré qui est sujet à polémique à l’international."

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires
  • Tout petit reportage sur le gluten sur you tube http://www.youtube.com/watch?v=8OjmD6VYHbs sur Gourmand sur gluten

    A le mérite d'en parler !

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Naturopathie sur LCM matin : programme des émissions de Julien Allaire sur LCM matin audible en replay en cliquant ici

    Emissions sur la Naturopathie sur radiomedecinedouce.com

    Merci à Pomme62 pour ce lien sur : Sur la gélatine de porc (bonbons, shamppoings)

    Sur l'alimentation : "notre poison quotidien", "manger peut il nuire à la santé ?"

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • J'avais déjà vu ce reportage qui vient de repasser lors de l'émission des maternelles avec de nouveaux invités et que l'on peur revoir en cliquant sur ce lien  mon enfant a des allergies alimentaires 1ier mars 2011

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire
  • Pour signer la pétition cliquez ici

    La révolution des gaz de schiste, un livre de Normand Mousseau

    Sur greenpeace

    Merci à Michel et Claude pour cette information.

    "Parce que l'heure est assez grave et historique pour vous importuner avec un nouveau "fait divers" encore très peu médiatisé

    (et pour cause, cela n'est pas dans l'intérêt du gouvernement et des firmes en question),

    voici GASLAND, un film sur dailymotion (en 7 parties) qui vous donnera un aperçu de ce qui nous attend si, comme les américains, nous ne réagissons pas à temps.

    Alors si vous ne voulez pas boire demain (oui oui pour septembre en Ardèche et bientôt en Drôme) une eau qui crache des flammes et respirer un air saturé de chimie et d'hydrocarbures, prenez ce temps maintenant de vous poser la question...
     
    La décision de forer a même déjà été prise pour la France. C'est pourquoi nous étions samedi à Villeneuve de Berg entre 15 et 20000 mobilisés contre ces projets, en Ardèche samedi dernier.
     
    Nous devrons peser encore plus lourd si nous voulons éviter le pire. 
     
    Claude"
     
     
    "L'aveyron,est également touché par cette nouvelle folie.Air,eau pollués...
    Les derniéres infos : le matériel est en route,via Suez.Un bateau est a Lisbonne.
    Les premiers forrages ont commencés  prés de Foix et de Sommiéres,prés de Montpellier.
    Informez vous,restez attentifs, il faut pouvoir se mobiliser trés trés rapidement pour les empécher de décharger le matériel".
    Madeleine."
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Arte lundi 21 février 2011 soir :
     
    Les nuisances dues aux énergies nouvelles (panneaux phorovoltaïques, éoliennes) seront traitées sur ARTE, le lundi 21 février, à 19h30.

    sur arte

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Merci à Bénédicte pour cette info : une émission sortie le 15 mars 2011 sur ARTE, rediffusée en avril dernier.

    Sortie de l'ouvrage en édition de poche.

    annonce et bande annonce sur 7lieux.com

    Le ministre Stéphane Le Foll veut que la France devienne le leader européen de l’agroécologie

    Nous évitons les additifs


    Dans le même esprit : reportage "manger peut il nuire à la santé ?" d'Isabelle Saporta : édifiant  ***"Faites vous encore confiance à l'industrie alimentaire?
    M. M. ROBIN a écrit le livre (le monde selon monsento et réalisé un film qui est passé plusieurs fois sur ARTE.
    Elle continue son combat...

    Suite au film et livre fait sur Monsanto, voici la suite... Comment les industriels de l'alimentation, nous font "déguster" un vrai cocktail de produits chimiques. 
    Message de Marie Monique ROBIN (et Claude BOURGUIGNON) :"j'ai le plaisir de vous informer que mon film "Notre poison quotidien "sera diffusé le 15 mars sur ARTE, à 20 heures 40.
    Le même jour mon livre éponyme sera dans les librairies ainsi que le DVD. 
    Je commence aujourd'hui une série de papiers qui vont expliquer la démarche que j'ai suivie pour réaliser cette longue enquête qui m'a conduite dans six pays européens (France, Italie, Allemagne, Suisse,Grande Bretagne, Danemark), aux Etats Unis, au Canada, au Chili, et en Inde.
    Pourquoi cette enquête?
    Alors que je travaillais sur le passé et le présent peu glorieux de Monsanto et que je découvrais comment depuis sa création au début du XXème siècle la firme n'a cessé de cacher la haute toxicité de ses produits, je me suis posé *trois questions:
    - Est-ce que le comportement de Monsanto constitue une *exception* dans l'histoire industrielle?
    - Comment sont *réglementés les 100 000 molécules chimiques qui ont envahi notre environnement depuis la fin de la seconde guerre mondiale?
    - Y-a-t il un lien entre l'exposition à ces produits chimiques et "l'épidémie de maladies chroniques évitables" que l'*Organisation mondiale de la santé OMS) a constatée surtout dans les pays dits "développés"* ( les termes que j'ai mis entre guillemets sont ceux utilisés par l'OMS) ?
    Consciente que le champ d'investigation était très vaste, j'ai décidé de ne m'intéresser qu'aux seuls produits chimiques qui entrent en contact avec notre chaîne alimentaire du champ du paysan (pesticides) à l'assiette du consommateur (additifs et plastiques alimentaires). 
    Avant d'entreprendre mon nouveau tour du monde, j'ai réalisé un long travail de recherche* préparatoire qui a consisté à lire de nombreux livres (une centaine, essentiellement anglophones), rapports, études scientifiques et j'ai rencontré des experts (toxicologues, biologistes, représentants des agences de réglementation) , soit directement lors de rendez-vous personnels ou lors de colloques spécialisés.J'ai aussi consulté les *archives d'organisations internationales comme l'OMS ou le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) qui dépend de la première.
    des infos sur robin.blog.arte  et pour illustrer et vous couper l'appétit : la "Recette de la tarte aux cerises"

    Voici, la liste des produits chimiques utilisés pour la fabrication d'une tarte aux cerises de supermarché, depuis le champ de blé jusqu'à  l'usine agroalimentaire.
    Bon appétit !
    Histoire de la Pâte
    Pour obtenir la farine, les grains de blé ont été enrobés d'un fongicide avant semis.
    Pendant sa culture, le blé a reçu de 2 à 6 traitements de pesticides selon les années, 1 traitement aux hormones pour raccourcir les tiges afin d'éviter la verse et 1 dose importante d'engrais : 240 kg d'azote, 100 kg de phosphore et 100 kg de potassium à l'hectare, tout de même !
    Le blé moissonné, dans le silo, après récolte, les grains sont fumigés au tétrachlorure de carbone et au bisulfide de carbone, puis arrosés au chlopyriphosméthyl. Pour la mouture, la farine reçoit du chlorure de nitrosyl, puis de l'acide ascorbique, de la farine de fève, du gluten et de l'amylase.
    Ensuite, il faut faire lever la pâte. La poudre levante est traitée au silicate de calcium et l'amidon est blanchi au permanganate de potassium. Pas de pâte sans corps gras. Ceux-ci reçoivent un antioxydant (pour éviter le rancissement) comme l'hydroxytoluène de butyl et un émulsifiant type lécithine.

    Histoire de la Crème_
    La crème sur laquelle vont reposer les cerises se fait avec des oeufs, du lait, et même de l'huile.
    Les oeufs proviennent d'un élevage industriel où les poules sont nourries avec des granulés contenant des :
    - antioxydants (E300 à E311),
    - arômes,
    - émulsifiants: alginate de calcium,
    - conservateurs : acide formique,
    - colorants : capsanthéine,
    - agents liants: lignosulfate
    - et enfin des appétants : glutamate de sodium, pour qu'elles puissent avaler tout ça.
    Elles reçoivent aussi des antibiotiques, bien entendu, et surtout des anticoccidiens. Les oeufs, avant séchage, reçoivent des émulsifiants, des agents actifs de surface comme l'acide cholique et une enzyme pour retirer le sucre du blanc.
    Le lait provient d'un élevage industriel où les vaches reçoivent une alimentation riche en produits chimiques :
    - antibiotiques : flavophospholipol (F712) ou monensin-sodium (F714)
    - antioxydants : ascorbate de sodium (F301), alphatocophérol de synthèse (F307), buthyl-hydrox-toluène (F321) ou éthoxyquine (E324),
    - émulsifiants : alginate de propylène-glycol (F405) ou polyéthylène glycol (F496),
    - conservateurs : acide acétique, acide tartrique (E334), acide propionique (F280) et ses dérivés (F281 à E284),
    - composés azotés chimiques : urée (F801) ou diurédo-isobutane (F803),
    - agents liants : stéarate de sodium,
    - colorants : F131 ou F142
    - et enfin des appétants pour que les vaches puissent manger tout ça, comme le glutamate de sodium.
     Les huiles, quant à elles, ont été :
    - extraites par des solvants comme l'acétone,
    - puis raffinées par action de l'acide sulfurique,
    - puis lavageà chaud,
    - neutralisées à la lessive de soude,
    - décolorées au bioxyde de chlore ou au bichromate de potassium
    - et désodorisées à 160°C avec du chlorure de zinc.
    - Enfin, elles ont été recolorées à la curcumine.
    La crème de la tarte, une fois fabriquée, reçoit des arômes et des stabilisants comme l'acide alginique (E400).

    Histoire des Cerises
    (complété d'apres des éléments de "Aromatherapie" Jean Valnet 1990, Maloine)
    Les cerisiers ont reçu pendant la saison entre 10 et 40 traitements de pesticides selon les années.
    * Les cerises sont :
    - décolorées à l'anhydride sulfureux
    - et recolorées de façon uniforme à l'acide carminique ou à l'érythrosine.
    - Elles sont plongées dans une saumure contenant du sulfate d'aluminium
    - et à la sortie, reçoivent un conservateur comme le sorbate de potassium (E202).
    Elles sont enfin enduites d'un sucre qui provient de betteraves qui, comme les blés, ont reçu leur bonne dose d'engrais et de pesticides. Ce sucre est extrait par :
    - défécation à la chaux et à l'anhydride sulfureux,
    - puis décoloré au sulfoxylate de sodium,
    - puis raffiné au norite et à l'alcool isopropylique.
    - Il est enfin azuré au bleu anthraquinonique.
    Par ces traitements, les cerises ayant donc perdu tout leur goût, il est necessaire d'ajouter un parfum artificiel alimentaire. Ce parfum est une recréation synthetique du goût et de l'odeur à partir d'éléments artificiels issus de la chimie du pétrole aux prix de revient
    extrêmement faibles- par économie d'echelle - en comparaison du parfum naturel de fruit.
    L'exemple developpé est ici la cerise, mais de tels composés servent à recréer aussi bien
    des parfums artificiels de fraise, d'ananas, de framboise, de miel, de caramel, de muguet..
    etc.
    * Le parfum artificel de cerise se compose donc des molécules synthetiques (donc à la stéréochimie inversée) suivantes :
    - acétate d'ethyle
    - acéthyl méthylcarbinol
    - butyrate d'isoamyle
    - caproate d'ethyle
    - caprylate d'isoamyle
    - caprate d'ethyle
    - butyrate de terpenyle
    - geraniol
    - butyrate de geranyl - acetylacetate d'ethyle
    - heptanoate d'ethyle
    - aldéhyde benzoique
    - aldéhyde p-toluique
    - vanilline
    - essence artificielle d'amande amère SAP
    - essence artificielle de girofle Bourbon
    - essence artificielle de cannelle Ceylan
    - essence de lie de vin .
     
    ce texte, consacré à "la tarte aux cerises de supermarché" a été rédigé par Claude Bourguignon, un ingénieur agronome qui travailla à l'INRA, avant de quitter l'honorable maison pour cause de désaccord. Spécialiste de la microbiologie des sols, c'est lui qui démontra, pour la première fois, que les sols cultivés à grand renfort d'engrais chimiques et de pesticides, étaient biologiquement ... morts. Tout ce qui fait la vie, et donc la qualité des terres, à savoir les populations microbiennes et fongiques, est détruit par les produits chimiques, conduisant à une perte des nutriments et à l'érosion des sols. Membre de la Société américaine de microbiologie - en France , il n' y a plus aucune chaire de microbiologie des sols, y compris à l'INRA! - Claude Bourguignon a créé avec sa femme le Laboratoire d'analyse microbiologique des sols, qui intervient dans de nombreux pays, pour aider les agriculteurs à retrouver la fertilité de leurs sols.
    Bon appétit !"   

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Présentation du reportage à voir en cliquant ici 
    MANGER PEUT-IL NUIRE À LA SANTÉ ?

    Arsenic, plomb, mercure, dioxine, DDT... Autant de noms peu rassurants qui figurent pourtant dans les analyses sanguines de chaque Français. Comment ces substances arrivent-elles dans notre organisme ? Afin de le savoir, la journaliste Isabelle Saporta a remonté cinq filières alimentaires. «Manger peut-il nuire à la santé ?» est une investigation longue et rigoureuse menée durant seize mois au coeur de la fabrique alimentaire

    résumé sur masantefacile

    Isabelle Saporta vient de publier un livre : le livre noir de l'agriculture. (Cf bibliographie)

    Autre reportage "notre poison quotidien"

    Notre alimentation (théorie) sur le blog (Sans additifs, bio, pauvre e laitages, en viandes, en gluten)

    Notre alimentation (en pratique) sur le blog

    Une alimentation spécifique qui respecte l’équilibre acido basique
    entre autres
    sur le blog

    Notre histoire (notre témoignage) sur le blog

     Sur les additifs alimentaires

     

    En cliquant sur "commentaire" "ajouter un commentaire", échangeons sur ce reportage ! 

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire
  • Cf article sur internationalnews.fr

    Nos recherches sur l'eau
    http://www.santeglobale.info/tal/Eau-du-robinet.html

    ______________________________________________________________________________



    RDV TV : Lundi 17 mai 2010 à 20h35 sur France 3

    mardi 27 avril 2010
    par David Naulin

    L’eau du robinet est-elle potable? Sans le savoir, des millions de Français boivent une eau trop chargée en aluminium, nitrates, pesticides, médicaments et en radioactivité. Dans certains cas, l’eau est même non-conforme aux normes de précautions sanitaires. Ce danger invisible menace les foyers et la santé des Français, des plus jeunes aux plus âgés. Munie d’une valise multimédia équipée d’éprouvettes, Sophie Le Gall, la réalisatrice de ce documentaire d’investigation a parcouru la France pour recueillir les preuves de la contamination et interpeller les autorités.

    Résultats de son enquête?

    Dans le Centre et en Ile-de-France, l’eau du robinet regorge de pesticides ou de nitrates, ces traitements chimiques qui sont soupçonnés d’être à l’origine de cancers. Les autorités le savent mais elles délivrent régulièrement des dérogations qui permettent de distribuer une eau qui dépasse les normes pesticides ou nitrates.

    Dans des villages d’Auvergne ou à Saint Etienne, les habitants boivent une eau blanchie avec de la poudre d’aluminium qui pourrait déclencher la maladie d’Alzheimer. Les doses dépassent largement le seuil de risque fixé par certains scientifiques mais les autorités ignorent les dangers de ce neurotoxique.

    La réglementation fait par ailleurs l’impasse sur le radon, ce gaz hautement radioactif, présent dans l’eau potable de plusieurs villages du Limousin. Résultat, des habitants boivent une eau chargée en radon sans en être informés.

    Depuis quelques années, des citoyens et des scientifiques isolés tirent la sonnette d’alarme sur ces toxiques qui coulent de nos robinets. Partout en France, l’eau potable charrie désormais des résidus médicamenteux: antiépileptiques, aspirine, antidiabétique. Nul ne connait l’impact sur la santé des populations exposées. Pour décontaminer l’eau potable des Français, il faudrait bâtir des usines pour éliminer nitrates et pesticides, investir pour filtrer les molécules de médicaments, protéger les réserves d’eau des pollutions… Mais les communes et les grandes compagnies de distribution de l’eau ne souhaitent pas que de nouvelles règles viennent compromettre leurs affaires. En tant pis si les Français trinquent à leur santé.

    Le documentaire sera suivi d’un post-scriptum présenté par Marie Drucker. Cette partie est un prolongement du film, un lieu de discussions avec auteur, réalisateur, témoin ou expert, pour que les téléspectateurs puissent se forger leur propre opinion.

    Du poison dans l’eau du robinet - Un film de Sophie Le Gall - Produit par Ligne de Mire avec la participation de France Télévisions - Durée: 90’ - Diffusion: Lundi 17 mai 2010 à 20h35

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique