• 3/ Sans laitages d'origine animale et sans blé et céréales mutées, concrètement ?

    Pas forcément par des laitages végétaux, même si ils constituent une alternative
    par d'autres boissons, d'autres crèmes, par des fruits secs, des aliments riches en calcium, des gateaux...

    Facile mais uniquement après une période d'adaptation où j'ai changé mes magasins d'approvisionnement en nourriture. Fréquenter les supermarchés implique de lire les étiquettes, même dans les allées Bio. En magasin Bio c'est beaucoup plus simple !

    Concrètement, comment je fais ?

    1)    Exclusion des laits animaux (vache, chèvre, brebis) et de leurs dérivés : beurre, fromage, crème, yaourt, glace. 

    le lait

    boisson végétale riz nature ou calcium bio (avec l'algue Lithothamme) : Louise en était fan
    (cela ressemble fort au goût du lait maternel)

    boisson végétale chataignes

    boisson végétale aux amandes ou amandes riz : attention risque d'allergie, nous n'y sommes pas allergiques et en consommant assez peu : 1 litre par mois (C'est Annëlle qui aime cela)

    boisson végétale de soja : nature, calcium, vanille ou chocolat, à consommer en petites quantités (Cf : soja non fermenté)
    attention risque d'allergie, nous n'y sommes pas allergiques et en mettons dans les crêpes ou les gaufres (1/3 d'eau, 1/3 de lait de soja, 1/3 de lait de riz), Anne Charlotte en boit un jour sur deux au petit déjeuner.

    Ces
    laits plus onéreux que certains laits de vache, peuvent être mélangés avec de l'eau (Ex pour les crêpes moitié lait de soja, moitié eau).

    Nous buvons surtout des tisanes :
    au thym : quand nous sommes malades et pour accélérer le transit,
    du thé rouge Rooibos,
    ou du thé vert
    (tout les deux sans théine (pour les enfants c'est mieux !),
    des infusions de menthe fraîche du jardin,

    des tisanes de bouleau ou de sauge, romarin, aubier de tilleul, du thé chaï de l'Inde (tisane Aruyveda : canelle, gingembre, coriandre...)...

    Les filles adorent préparer leurs tisanes ! Il y a presque tous les jours un thermos plein en libre service à la maison.
    Des jus de fruits frais pressés.

    2/ Le beurre : contient peu de lactose mais des protéines de lait.

    J'ai fait du beurre Ghee : génial, sans protéine de lait et lactose, conservation facile même pas au réfrigérateur : c'est ainsi qu'il le conserve en Inde !

     

    Sur le beurre clarifié / c'est sans gluten.com

     

    Beurre ghee ou clarifié

    au début je l'ai supprimé puis j'ai trouvé des huiles végétales Bio, non hydrogénées en pain (associées avec de l'huile de palme ou de coco, elles sont solides).
    Pas de margarine qui risquent d'être chauffées et transformées, voire hydrogénées.

    A une époque nous consommions de l'huile de palme bio non hydrogénée avec modération. Pas celle qui déforeste la forêt amazionienne et tue les singes.

    Surtout non hydrogénée !!!

    A étaler sur les tartines.

    Je cuisine tout à l'huile d'olive bio en prenant soin de ne pas cuire les aliments à plus de 110 degrés (feu doux). Je pourrais cuisiner avec de l'huile de palme ou de l'huile d'arachide (point de fumée à 230°c et 220°c), olive 210°c.

    J'arrose les aliments avec de l'huile d'olive bio crue et mes salades avec de l'huile d'olive et du vinaigre de cidre ou du vinaigre balsamique et de la moutarde bio. 

    Les huiles Bio de première pression à froid, chauffées en dessous de leurs points de fumée ne sont pas toxiques mais ont perdu leurs valeurs nutritives. C'est pourquoi j'arrose mes plats avec de l'huile non chauffées.

    Dans les gateaux, 3/4 d'huile d'olive douce remplace le beurre.

    3/ Le fromage : supprimé tout bonnement.
    Quand on s'est rendue compte que nous y réagissions, on n'a plus eu envie d'en manger. Certaines personnes n'y réagissent pas directement : pas de pathologies d'élimination mais elles souffrent de pathologies d'encrassage ou de maladies auto immunes qui peuvent s'améliorer avec diminution ou éviction des laitages et du gluten.

    Du fromage à pate dure de préférence (pauvre en lactose), de chèvre ou de brebis bio pour le plaisir de temps en temps. (On ne cherche pas non plus la frustration, maintenant que nos maux sont en rémission !) (Cf. : régime crétois).

    Nous avons trouvé du tofu aux herbes (cela ressemble à du Boursin), cela a l'avantage du soja fermenté (mieux que le soja non fermenté).

    Bien entendu plus de fromage dans les pates.
    Avec des oignons (pour donner du goût), de l'ail (frais c'est délicieux), de l'huile d'olive crue et des petits légumes dedans, du persil, un régal que je n'aurais jamais imaginé auparavant ! Des sauces Tonuy, shoyu, tamari, des graines de sésame grillées avec des algues en paillettes.

    4/ Les yaourts :
    par des yaourts soja nature bio sans OGM
    avec du sucre, du miel, du sirop d'agave, du pollen, des graines de courge et de tournesol grillées, des pépites de chosolat, de la confiture, de la crème de pruneaux, de marron...

    par des crèmes soja vanille, chocolat, caramel, avec des graînes de courge grillées ou de tournesol grillées,
    par des yaourts de riz, bio, avec du caramel par exemple.

    par des desserts : riz au lait de riz caramel par exemple, semoule de riz au lait...

    pas forcément des laitages végétaux, des fruits frais (en dehors des repas : au goûter), des gateaux, des compotes faites maison,

    des fruits frais ou secs, des oléagineux : abricots, figues, petites figues, canneberges, baies de goji, raisins secs,noix du Brésil, amandes, noisettes, noix de pécan, noix de cajou, de la pate d'amandes...


    5/ La crème fraiche

    par des crèmes soja ou crème de riz

    de l'ail, des oignons revenus dans un peu d'huile d'olive avec du curcuma et du poivre (association très bénéfique pour la santé), du paprika

    du curry dans le riz, de la cardamone

     

    6/ Les glaces :
    par des sorbets Thiriet ou Vandecasteele, sans protéines de laitavec du lait mais chez Thiriez, j'ai découvert des additifs, sauf dans le bio.
    par les sorbets Dagniaux : sans laitage, sans lactose, sans additifs à vérifier selon les parfums,

    des glaces au soja bio ou sorbet bio sna s lactose et protéines de lait

    des glaces faites soi même : mettre es fruits au congélateur et une fois glacés, les mixer.


    2) Exclusion des céréales mutées (blé, maïs, seigle, froment, orge, avoine, épeautre, kamut) et consommation des céréales non mutées (riz, sarrasin, sésame, petit épeautre artisanal) et pseudo céréales comme le quinoa.

    Nous mangeons du riz complet et semi complet,
    le riz semi complet Thai ressemble à du riz blanc raffiné (qu'apprécie ma fille aînée, elle n'aime pas les autres riz complets) 
    du petit épeautre, en grains et en pates,
    des pommes de terre, de l'igname, 
    du quinoa,

    du teff,
    du boulgour de sarrazin,
    de la semoule de riz,
    des pates de riz : vermicelles chinois,
    des vermicelles au soja (chinois)
    du pain (aux farines de petit épeautre, riz, quinoa, châtaigne…)

    et essayons de les consommer le plus souvent avec des légumineuses : des lentilles, pois chiches, haricots blancs, rouges, des azukis, des fèves (pour une meilleure assimilation de ces aliments et la consommation des 8 acides aminés essentiels)…

    Le pain : j'achète en bio Coop du pain au petit épeautre au levain que je commande, coupé en tranches et que je congèle pour la semaine.

    Nous faisons notre pain au petit épeautre avec de la farine T110 nous même avec de la levure de boulanger et cuisons notre pain au four à 110°c.

    En vacances, quand je ne trouve pas le pain au levain, je fais du pain avec une machine à pain.
    Je le faisais avec la préparation sans gluten chez Valpiform (en gros paquet de 3 ou 5 kilos (?), (c'est moins cher), avec de la levure et maintenant du levain (mais cela a un goût).

    Je le prépare maintenant avec de la farine de petit épeautre.

    Les farines de quinoa et riz sont des farines légères, qui donnent des aptes facilement friables : très bien pour les petits sablés et les cookies.

    Les farines de pois chiches et petit épeautre sont plus épaisses.
    La farine de chataignes est plus goûtue et plus chère que les autres farines.
    Nous préférons de loin la farine de petit épeautre.

    Avec la farine de sarrasin, nous cuisinons des galettes bretonnes.

     Il existe aussi de la farine de manioc, d’amarante, de la fécule de pomme de terre, de l'arrow root, de l'amidon de maïs (maizena).

    Les pizzas : nous n'en mangeons plus à la farine de blé.
    J’ai vu des pates à pizzas sans gluten de différentes marques bio .
    Je fais des pates brisées que je garnis à la "façon pizza" et de la pate à pain que j'utilise comme une pate à pizza.

     

    Les pates : 
    c'était des spaghettis de riz,
    des macaronis, des coquillettes de riz,
    des vermicelles de riz ou de soja,
     
    mais depuis que nous avons trouvé

    des spaghettis de petit épeautre,
    des spécialités d'Alsace au petit épeautre
    (de formes tortellini et tagliatelles, nous privilégions celles ci. Elles sont vraiment délicieuses (mais contiennent un peu de gluten, espèrons non modofiée).

    Les patisseries.

    à propos du petit épeautre
    http://www.satoriz.fr/les-entretiens/Le-Petit-Epeautre-de-Haute-Provence/article-sat-info-500-5.html

    Marques sans gluten de confiance sur quelle-santé.com

     3) Exclusion des produits trop cuits et consommation exclusive d'aliments crus ou cuits à une température inférieure à 110°C.

    Nous cuisons les aliments (légumes, poissons) au vitaliseur de Marion, les viandes... à la poêle en inox à feu très doux, les poulets au four à moins de 110°.

    Plus de casseroles et de poêles avec des revêtements anti adhésifs.
    http://www.qvq.ca/afq/Articles/Teflon-scandale%20sanitaire.htm



    4) Exclusion des huiles extraites à chaud et/ou cuites au profit des huiles vierges consommées crues.

    Nous mettons de l'huile d’olive Bio crue sur les aliments après cuisson.


    5) Préférence pour les produits de l'agriculture et de l'élevage biologiques.

    Je fais les courses Bio et de préférence de saison, en privilégiant la provenance régionale (transport)

    en bio Coop, chez Vert 'tige à Wavrin, Bio éthique à Capinghem, Saveurs et saisons à Villeneuve d'Ascq.
    au marché (de la Roche Posay par ex les mardi et jeudi en août.

    On peut aussi commander sur des sites bio (souvent la livraison est gratuite à partir de 50 euros d'achats).



    Comment remplacer les laitages aux différents stades de la vie ?
    Alimentation seignalet : comment faire ? Selon le Dr Poinsignon


    Un peu d'humour :

    à propos du sans gluten

    « Facteurs d'influence de l'eczéma, dermatite atopique et problèmes de peau : psoriasis, dysidrose...3/ L'association Eczéma Allergies intolérance Alimentation Santé »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    9
    Darkal
    Dimanche 22 Août 2010 à 17:11

    1- Intro.
    Le lait est l'aliment de base des mamifères ayant pour objectif de sevrer le nourrisson.
     
    2- Origine du lait dans notre culture.
    C'est vers les 7200 avant JC que l'être humain commença à consommer le lait d'autres animaux. Ce qui rend l'être humain, le seul animal à consommer du lait d'autres animaux et ce, toute sa vie !!!
     
    3- Origine des maladies osseuses communes.
    La plupart des maladies osseuses communes (arthrites, ostéoporoses...) ont été observés sur des squelettes datés d'environ 7000 ans avant JC. Les squelettes + anciens ne présentaient rarement des maladies osseuses, dumoins pas de maladies aussi communes.
     
    4- conclusion.
    Personne n'arrivera à me faire croire que sans lait, nos os seraient faibles. Les lions et éléphants ont des os très très solides, et pourtant ils ne boivent jamais de lait  :lol:  
    La consommation de lait n'est que culturelle, rien de +.
     
     
    De surcroît, de récentes études montrent que le lait de vache décalcifie les os humains, parce qu'il n'a pas le bon dosage de calcium approprié à l'être humain, et contient beaucoup de substances à IRN spécialement "faits" pour les veaux... Et, comme l'ont dit certains dans les messages précèdents, certaines maladies auto-imunes.
     
    Si vous voulez des articles et livres, voici quelques-uns :
    - Le Rapport Campbell de Colin Campbell, Thomas M Campbell et Annie Ollivier.
    - Soyons moins lait de Nicolas Le Berre et Hervé Queinnec.
    - Lait, Mensonges et Propagande deThierry Souccar et Pr Henri Joyeux.
    - Renseignez vous sur le Dr. Bourre qui a fait de nombreuses études sur le lait et ses méfaits.
    - http://www.laitetsante.com/ : infos en vrac.
    - http://e-sante.futura-sciences.com [...] vache.html
     
    Bonne lecture  :hello:

    8
    Vendredi 26 Juin 2009 à 19:48
    Bonjour JPO,

    oui, sans doute. Je vérifierais. Nous ne nous en préoccupons pas trop car notre consommation est assez minime. (2 à 3 fois par semaine).

    Merci beaucoup pour votre commentaire et pour les précieux liens.

    Nous n'utilisons le soma en effet que pour le plaisir, et peu souvent. C'est une alternative au beurre. On peut aussi très bien manger de la confiture sur du pain sans graisse végétale mais mes filles aiment bien un peu de somaa sur du pain.

    D'ailleurs, le Dr Kousmine explique dans "sauvez notre corps" que la margarine (huile végétale à l'état solide) n'est pas dans son état naturel dans cet état. L'huile devrait être liquide. elle explique que l'huile est donc modifiée !

    Nous cuisinons à l'huile d'olive en cuisant à très basse température (moins de 100 degrés) et arrosons nos plats d'huiles d'olive, de tournesol, de colza et de carthame (vierge, bio et de première pression à froid).

    Sophie
    7
    jpo
    Mercredi 24 Juin 2009 à 16:48
    vous écrivez :"  Dernièrement j'ai découvert
    "Soma" une margarine Bio à base d'huile de tournesol.

    Attention ! L'huile de Tournesol est complètement déséquilibré au niveau des Oméga6
    le ratio oméga6 / oméga3 doit rester dans une limite de 3/1 à 6/1 et non 15/1 et plus...
    L'oméga 6 est un puissant inflammatoire !!

    qqs liens....

    http://www.guide-vitamines.org/omega-acides-gras/omegas-3/equilibre-entre-omega-3-omega-6.html

    petite explication sur le rôle des O3/O6:

    http://www.mind1st.co.uk/fr_Omega-3-inflammatoire.asp


    http://www.guerir.fr/dossiers/alimentation-cancer/cancer-graisses/choisir-graisses-805/?searchterm=om%C3%A9ga%206

    un lien sur la nutrition avec qqs bons ouvrages:
    http://www.lanutrition.fr/Thierry-Souccar-d-27.html

    6
    Samedi 25 Avril 2009 à 00:53
    Bonjour Clausin,

    si vous ne souffrez pas d'intolérance au gluten, oui ce pain devrait convenir (si il est artisanal). Le plus simple est de faire l'essai avec et puis si vraiment il n'y a aucune amélioration : sans.
    Dans l'alimentation ou la troisième médecine, il faudrait presque commencer par les pages de recettes et prendre cela comme un jeu. Comment fait on quand on veut cuisiner un nouveau plat ? On innove et bien pris comme un jeu, c'est motivant. Pris comme une contrainte, c'est... contraignant !
    Le plus dur c'est d'éliminer de ses placards les aliments interdits. Une fois absents et remplacés par d'autres aliments, c'est beaucoup plus facile et beaucoup moins tentant de faire des écarts. C'est sur que si vous êtes souvent invités chez des amis ou dans de la famille, ce n'est pas facile ! Mieux vaut inviter pendant quelques temps et suggérer des salades de fruits si les invités veulent raporter quelque chose !
    Allez je vais noter nos repas d'aujourd'hui sur le blog !
    Bon courage
    A bientôt
    Sophie
    5
    clausin
    Vendredi 24 Avril 2009 à 10:31
    Bonjour Sophie et merci pour cette reponse si rapide !
    donc le pain fait maison au petit épautre avec levain petit épautre, le tout acheté en magasin bio devrait être fiable?

    Je souffre de psoriasis et diverses allergies, un papa intolerant au lait et un fils allergique au lait ... je lis seignalet en ce moment. Mais ça me parait tellement compliqué à mettre en oeuvre ... plus à cause des freins liés aux habitudes (et à la vie en collectivité...)
    ce blog est super !
    4
    Jeudi 23 Avril 2009 à 19:45
    Bonjour,
    seul le petit épeautre artisanal ou engrain est autorisé. C'est pourquoi certaines personnes ne mangent pas le petit épeautre dont ils ne sont pas surs qu'il est artisanal.
    L'épeautre en revanche est interdit.
    Sophie
    3
    clausin
    Jeudi 23 Avril 2009 à 16:20
    Bonjour Sophie,
    je commence à me renseigner sur le regime Seignalet et je découvre des reponses contradictoires sur le petie épautre, certains éliminent totalement, d'autres comme toi le mangent?
    Je crois que le docteur lui même avait des doutes.
    J'imagine que votre approche est plus "pratique"?
    Merci pour ce blog un vrai trésor pour une débutante !
    2
    Vendredi 3 Avril 2009 à 20:03
    Bonjour Co,
    merci beaucoup pour le lien.
    Plus on communique, plus on aura de chances d'aider les autres. Ce blog est fait pour cela.

    Sophie
    Métropole Lilloise
    Région Nord
    1
    Co
    Jeudi 2 Avril 2009 à 16:43
    Merci beaucoup pour ton commentaire.
    C'est vrai que le lait et le gluten sont 2 poisons pour l'humain pfff. Mais grâce à ce régime on découvre des nouvelles saveurs.
    Je t'ai mis en lien

    bonne journée

    Co
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :