• Prébiotiques, probiotiques, oligo-éléments, tisane au thym...

    Une médecine plus naturelle
  • Désormais, j'ai enlevé définitivement tous ces produits de mon armoire à pharmacie.

    Antihistaminiques

    Nous avons essayé Primalan, Zaditen, Aerius (3ième génération) : rien n'y faisait pour Ninon.

    A une époque, elle ne pouvait d'endormir qu'avec de l'Atarax (anxiolytique aussi). Lui donner de l'Atarax me gênait mais il n'y avait que cela pour l'aider à s'endormir !

    Zyrtec me calmait les démangeaisons mais j'en étais toujours tributaire !
    Hugues consommait du Zyrtec, Telfast. cela ne l'empêchait pas d'avoir des rhinites allergiques très fortes.

    Supplémentations :
    gemopeau, macérat de cassis, plantain, huile de périlla pendant au moins 6 mois, mais cela n'a pas donné grand chose.
    Cela nous coûtait très cher et par rapport aux résultats de l'éviction des laitages et des céréales mutées, il n'y avait pas photo !

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    3 commentaires
  • Pour régénérer la flore intestinale et réduire la perméabilité de nos intestins.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    34 commentaires
  • prendre des compléments d’enzymes dans l’immédiat
    et rendre progressivement son alimentation plus vivante


    • Privilégier des aliments riches en enzymes (frais et crus).

      Exemples : crudités, aliments fermentés (choucroute, tamari), graines germées (aliment le plus riche en enzymes), herbes aromatiques, etc.
       
    • Préserver les enzymes des aliments lors de leur préparation cuisson douce, râper les crudités moins de 10 mn. avant de les consommer ou pas du tout si Bio !!!
    • Accroître la digestibilité des aliments (faire tremper légumineuses et céréales complètes (8 h avant la cuisson)
    • Soutenir le processus de digestion (bonne mastication, éviter les incompatibilités alimentaires)

      http://www.bien.manger.free.fr/

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    4 commentaires
  • Après lecture du livre de Marie France Muller :
    "le chlorure de magnésium"

    je prends du chlorure de magnésium en cas de fatigue. Coup de fouet quasi immédiat ! Ou quand j'ai des fourmillements dans les membres la nuit.

    en prévention des maux de l'hiver :
    cà y est nous avons réussi les filles et moi à en boire sous forme de paillettes de Nigari diluées dans de l'eau. C'est buvable (le chlorure de pharmacie, nous ne parvenions pas à le boire sans haut le coeur !)

    pour stimuler la pigmentation de mes cheveux blancs (en application locale)
    Je le teste actuellement.

    Et por réguler mon transit intestinal et éviter la constipation (et les hémorroïdes).


    Entretien avec Marie France Muller sur nutranews.org

    http://www.onnouscachetout.com/le-chlorure-de-magnesium

    Les bienfaits du Chlorure de magnésium sur amessi.org

    Critiques du livre sur critiquesdelivres.com

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    6 commentaires
  • J'ai découvert l'extrait de pépins de pamplemousses comme antibiotique naturel sur un forum et nous l'utilisons en prévention (une cure en septembre) et en traitement.

    L'année dernière, la cure que j'en ai faite en septembre m'a permis de passer l'hiver sans être malade.
    Cette année en novembre, quand mon nez a commencé à couler, j'en ai pris tout de suite et tout s'est arrêté.

    Il faut dire que depuis la cure thermale où j'ai bu de la tisane au thym citron et eau thermale et ou j'ai consommé pas mal de graines germées, un bon gout frais dans la bouche ne me quitte plus.
    J'ai du tellement évacuer de toxines que mon corps n'a plus besoin de beaucoup d'aide pour se défendre des microbes !

    Attention à l'association avec certains médicaments (peut décupler leur action).

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Quand nous sentons que la gorge nous gratte ou que notre nez commence à couler, nous buvons 4 tasses de tisane au thym par jour pendant 3 jours et les symptomes diminuent en 3 jours.

    tisane au thym et citron chaud

    sur les vertus du thym

    sur les huiles essentielles de thym et citron

    comment booster notre système immunitaire

     

     

    Sur les graines germées

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    6 commentaires
  • Très diluées (à 5% pour les enfants) et à mélanger avec une huile.

    actualités de l'été : sur les huiles essentielles pour l'été sur émission radio de Julien Allaire sur youtube C L’ÉTÉ de LCM  

     

     

     

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Lors de la première cure des filles, j'ai bu l'eau de la Roche Posay durant 3 semaines.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires
  • Inspirée par l'excellent article sur Biomantique  , voici les remèdes naturels que nous utilisons pour éviter et soigner nos maladies hivernales.

    Vous trouverez un mix de notre témoignage et une reprise du contenu de l'article de Biomantique entre guillements et en italique.

    Et aussi les remèdes de Raffa pour prévenir et soigner les maux hivernaux : très intéressant !

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    8 commentaires
  • Tout simple : des oligosols de cuivre (3 euros la boite en pharmacie) pour aider notre organismes à mieux gérer les petits soucis de l'hiver : rhumes...
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires
  • A la demande de Pierre_forum, voici un article qui vous et entièrement dédiée. Vous pouvez y noter en commentaires vos symptômes, vos solutions, les résultats sur une échelle de temps.

    Je les recopie dans l'article.

    Bien à vous

    Sophie

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Nous consommons des baies de Goji, aliment le plus riche en oligo éléments
    pour donner à nos organismes justement des oligo éléments.

    Face à la difficulté à en trouver actuellmeent avec un label bio et compte tenu de son coût élevé, nous aimerions bien en faire pousser.

    Voici "comment cultiver son goji" sur goji-goji.info
    Learflx a écrit sur un forum passeport santé

    "j'ai une amie qui prend des baies et qui a essayé d'en faire pousser. elle a ouvert les baies et les a fait trempé ds de l eau une dizaine de jours et après elle les a planté ds de la terre végétale et elle a qq "toufettes" qui commencent à pousser aprs 2 semaines ! je vous en dirai plus si elle a des fruits après 
    jai trouvé ce reportage assez intéressant et je vous faire parvenir le lien :
    (y a pas de pub dessus ! )
    ça montre bien les qualités des baies de Goji et aussi l'importance de les trouver bio .. car on sait bien qu en chine il n y a pas que du bio !
    belle journée"



    http://sophieethugues.eklablog.com/article-114311-sante.html

    Des recettes sur goji-goji.info

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • http://www.lanutrition.fr/les-news/des-probiotiques-pour-prevenir-les-allergies-de-l-enfant.html

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  Merci à Sonia Martin pour cet article

     Sonia Martin

    L'extrait de pépins de pamplemousse (Citrus maxima ou grandis)

    HISTORIQUE : En 1980, un jardinier amateur fit une découverte à la fois intéressante et stupéfiante : des pépins jetées depuis plusieurs mois sur un tas se compost ne pourrissaient pas. Ce jardinier observateur s’appelait Jacob Harich et il était médecin immunologue. Il pensa alors, ayant reproduit plusieurs fois l’expérience en laboratoire, que l’EPP devait contenir une substance anti-microbienne puissante. Une quarantaine de grands laboratoires s’intéresseront à cette découverte et concluront que l’EPP pourrait remplacer les antibiotiques dans certains cas.

     
    COMPOSITION : L’EPP contient des minéraux essentiels comme le phosphore, le potassium, le fer, le sodium, le magnésium, des vitamines comme la biotine, la vitamine C ainsi qu’un grand nombre d’acides animés essentiels et des bioflavanoides (hespéridine, diosmine) qui ont un effet anti-oxydant.
     
    PROPRIETES : appelé parfois "antibiotique naturel", l’EPP possède des propriétés anti microbiennes et virales démontrées en laboratoire. De plus il agit sur les parasites et champignons en empêchant leur développement. Son grand intérêt par rapport aux antibiotiques est de ne pas détruire les bactéries bénéfiques, notamment la flore intestinale! Il a aussi connu des propriétés stimulantes du système immunitaire.

     

    UTILISATIONS: De nombreux pays utilisent depuis longtemps ce produit. Par exemple, la mortalité des alpagas , animaux très délicats, producteurs d’une laine de qualité, a été réduite de 50 % à 2 %. Au Danemark, cet extrait est utilisé sous forme de poudre dans l’élevage bio des porcs, vaches et chevaux pour la prévention des maladies infectieuses.

     

    CHEZ L’HUMAIN

    En applications locales:
    Maux de bouche, de nez, de peau, de pieds, d’ongles, des organes génitaux,…
    En usage interne :
    Il serait efficace dans le traitement des dysfonctionnements intestinaux et du rhume, en association avec d’autres plantes comme l’acerola et au chlorure de magnésium
    Dans les pays chauds, l’EPP est souvent utilisé pour la conservation de fruits et légumes, de viandes et de poissons, ce qui multiplie la durée de conservation de ces denrées est par 3 ou par 4.
    En cosmétologie, il remplace avantageusement les produits chimiques de conservation, parfois toxiques. Par ailleurs, des essais concluants ont été effectués pour la désinfection des locaux ainsi que la stérilisation des blocs opératoires et des appareils médicaux. Des tests sur son pouvoir de désinfection de la peau ont démontré un pouvoir germicide d’environ 90% contre 72 % avec l’alcool. La Food and Drug Administration (FDA) l’a déclaré comme non écotoxique et parfaitement biodégradable.
     
    USAGE VÉTÉRINAIRE (attention, tester à très petites doses, car il peut y avoir intolérance ou allergie)
    CHATS:
    L’EPP peut être ajouté à l’eau de boisson (ou, fortement dilué, à la seringue directement dans la bouche) pour soigner les diarrhées et traiter de nombreuses maladies bactériennes, virales et parasitaires, telles les caliciviroses buccales, les coryzas ainsi que les déficits immunitaires(Felv, Fiv), en association avec des traitements homéopathiques ou allopathiques (posologie : 1 gouttes d’extrait d’EPP dans 15 ml d’eau).
     
    CHIENS:
    Une goutte/2 kg de poids, diluée dans la nourriture ou l'eau de boisson, permet de traiter les diarrhées récalcitrantes (peut être associé à d'autres thérapies : argile, probiotiques, plantes). De même que pour le chat, son utilisation est envisageable en cas de déficits immunitaires tels les staphylococcies cutanées chroniques, en association avec d'autres traitements.

    Pour tous les mammifères, l’EPP a une bonne efficacité en cas de mycoses, eczéma et autres maladies de la peau et peut être utilisé en pulvérisations, 2 à 3 fois /jour (30 gouttes par litre d’eau).

     
    Il est préférable de se procurer l’EPP à la concentration de 50 %(+ 50 % de glycérine), si possible d’origine BIO, car les pépins de fruits non bio contiennent souvent des insecticides.
     
    Il est recommandé de ne pas donner l’EPP en continu mais en cures ponctuelles! Ne jamais donner pur!

    sur le site des co créateurs

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Pour enrayer les problèmes ORL de l'hiver, à leurs débuts
    http://abeille-hexagone.jimdo.com/la-propolis/
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • à étudier
    http://www.synergiashop.com/annexes/PDF/TEST/Magnesium_vitB_aamines.pdf

    caractéristiques générales du magnésium
    http://www.votrepharmacie.be/html/magnesium.html
    Voir galénique et posologie

    "-carbonate de Mg (80 à 600 mg/gél 3 x p.j.) non hydrosoluble, d'où sa mauvaise absorption
    · oxyde de Mg, non hydrosoluble, ce qui explique sa mauvaise absorption, sauf si pH acide
    on en retrouve dans des anti-acides l'oxyde de Mg entraîne en effet une alcalose en réagissant avec l'acide chlorhydrique pour se transformer en partie en chlorure de Mg
    - chlorure de magnesium : augmente la résistance. Risque d’acidose ou intolérance gastrique

    + la taurine et la B6 favorisent la fixation du Mg dans la cellule

    Source: Revue de nutri & phytothérapie, par Daniel Wuyts"
     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    8 commentaires
  • Pour les eczémas de nos filles, une supplémentation en zinc a fait du bien.

    J'ai lu des articles sur la L Glutamine notamment dans l'excellent ouvrage du Dr Lallement sur les clés de l'alimentation santé intolérances alimentaires et inflammation chronique. 
    Le Dr lallement ou le Dr Willem recommande de ne supplémenter qu'en fonction des résultats des analyses ? (Je ne sais plus car je lis les ouvrages des 2 médecins en même temps).

    Selon Flo Makanaï, [1] la L Glutamine est un acide aminé = met de choix de toutes les cellules du corps et du système immunitaire et restaure la paroi intestinale.

    Sources : viande, poisson, épinards, persil, chou, légumineuses, céréales complètes, miso, (produits laitiers). (Carence fréquente si on exclut produits animaux et le gluten).

    De plus, le zinc, le bêta carotène et la vitamine B9 = co facteurs essentiels à la glutamine.

    Ex : huitres, jaune d’oeuf riches en zinc

    Sources naturelles de bêta carotène : selon guidenutrition.com[2] :

    • Patate douce
    • Spiruline
    • Abricots, sec
    • Chicorée sauvage, crue
    • Carotte, crue
    • Épinards, cuits
    • Cantaloupe
    • Pissenlit
    • Persil
    • Brocoli
    • Mangue, papaye
    • Tomate

    Sources de vitamines B9, selon guide-vitamines.org[3]

    - foie de bœuf, poulet,
    - les légumes verts foncés : épinard, choux de Bruxelles, chou vert, haricots verts, avocat, laitue, mâche, fenouil, concombre,…
    - les légumineuses : lentilles, pois chiches, soja, haricots en grains…
    - les levures : levure de bière,
    - le jaune d’œuf,
    - la viande : bœuf et veau,
    - les céréales complètes,
    - les autres légumes : asperges, champignons, betteraves, carottes, pommes de terre, endives,...
    - les fruits : banane, orange, framboise…,
    - les fruits secs : noix,
    - le lait et le fromage…

       


    [3] http://www.guide-vitamines.org/vitamines/vitamine-b9/aliments-riches-vitamine-b9.html


    [2] http://www.guidenutrition.com/anti-oxydants/beta-carotene.htm


    [1]Les intolérances alimentaires, cuisiner gourmand autrement Flo Makanaï Vivons Bio Annagramme éditions

     

    A suivre...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique