• L'eczéma de nos filles : historique

    Mai 2002 : naissance de Ninon

    Peu après sa naissance Ninon a de l'eczéma du nourrisson (comme ses 2 soeurs aînées). 

    A 2 mois, l'eczéma persiste, elle se gratte le visage et elle saigne.

    Diagnostic du médecin généraliste : eczéma
    Solutions :

    - crèmes pour régénérer la barrière hydrolipidique

    - crème et/ou pommade à la cortisone

    - fluorescéine pour désinfecter les plaies.

    - antihistaminique différentes générations (primalan, zaditen, aérius)

    - précautions produits de toilettes, habits en coton...

    Résultats : Ninon est dépendant de la crème à la cortisone. Elle snous réveille plusieurs fois dans la nuit quand elle perd sa tétine. Son visage est griffé et saigne. L'eczéma s'infecte.


    Novembre 2002 : fin de l'allaitement maternel. Biberon de lait de substitution.

    Ninon a une selle très liquide par jour. Quand je lui donne un lait de substitution à base de soja, ses selles redeviennent normales.

    Février 2003 : Ninon a 9 mois.

    Grâce à ma belle mère qui a vu l'émission Les maternelles sur les allergies et qui m'envoie l'ouvrage du Dr Pierrick Hordé allergologue, j'emmène Ninon à l'hôpital au service allergologie.

    Diagnostic : tests sanguin et cutanés mettent en évidence des allergies aux acariens, nickel.

    Solutions : éviction des acariens : emballage de tout le linge du lit : matelas, oreiller, couette), enlèvement des moquettes et rideaux de la chambre, achat d'un aspirateur à filtre HEPA _ précautions : température de la chambre max 19°, aération tous les matins, aspiration quotidienne...

    A terme enlèvement de la totalité des moquettes des 5 chambres de la maison, achat d'un canapé en cuir.

    Anecdote : allergie aux acariens réeelle et sérieuse : Anne Charlotte sa soeur aînée vient dormir un soir avec sa couette dans sa chambre. ninon se met à tousser et s'arrête quand sa soeur repart dans sa chambre avec sa couette.

    Résultats : l'éviction des acariens apporte un mieux, l'eczéma est moins sévère mais nécessite toujours de la cortisone en crème.


    Septembre 2003 : RDV allergologie à l'hôpital. La pédiatre conseille la réintroduction des laitages, en commençant par les pates dures (pauvre en lactose), puis les pattes molles, les yaourts et fromage blanc, et en dernier lieu le lait (du moins au plus liquide).

    Résultats : pas de selles liquides mais recrudescence insidieuse de l'eczéma , vu à terme avec du recul.

     

    Novembre 2004 : naissance de Louise. Comme Ninon elle a de l'eczéma qui perdure après ses 2 mois. Localisé sur les mains, sur les pieds et dans les plis des membres.


    Avril 2005 : RDV hôpital au service allergologique.

    Les tests allergologiques sanguins et cutanés révèlent :

    pour Ninon : allergies aux acariens, nickel, oeufs, chats, chiens

    pour Louise : allergies aux acariens, soja, noisettes, arachides

    Solutions : évictions des acariens déjà réalisée, de l'oeuf (complexe surtout pour les gateaux), soja, noisettes, arachides, assez facile.

    Résultats : pas d'améliorations.

     

    Juillet 20005 : vacances au soleil de méditerranée

    Ninon ne veut pas mettre les pieds dans l'eau de mer qui la pique.
    Au bout de 15 jours, sous l'effet du soleil, elle a une belle peau lisse, comme Louise à qui le soleil est aussi fort bénéfique (ce qui n'est pas le cas pour tous les eczémateux) 


    Février 2006 :

    face à la stagnaction de l'eczéma de nos filles et à la dépendance aux pommades à la cortisone, je demande la désensibilisation aux acariens pour Ninon.

    Résultats :
    - des réactions et un protocole de désensibilisation difficile à réaliser

    - recrudescence de l'eczéma de Ninon qui pleure 1h30 avant, pendant et après s'être lavée au lavabo aisselles, pieds et parties intimes, (on ne peut plus toucher à son corps, trop sensible)

    - Ninon ne peut s'endormir sans moi (1h à son chevet pour l'endormir),

    - Ninon nous réveille 3 à 4 fois dans la nuit,

    - Elle ne joue plus avec les enfants à la cour de récréation : yeux dans le vide, soulève son tee shirt et se gratte,

    - Elle a un air malheureux et n'apprends plus à la même vitesse à l'école : la maîtresse nous en parle.

    - Elle ne veut plus se baigner dans la piscine

    Elle ne veut plus de câlins et me repousse parfois violemment.

     

    Juillet 2006 : vacances au soleil
    Ninon ne veut plus mettre les pieds dans l'eau de mer. 

    Au bout de 15 jours les peaux de Ninon et Louise sont belles et lisses, sans eczéma.

     

    Août 2006 : Ninon a 4 ans. Nous revenons dans le Nord en métropole Lilloise où le climat est très humide. En 4 jours, la peau de Ninon est envahie d'eczéma purulent et infecté.

    Nous partons d'urgence en cure thermale à visée dermatologique dans la station la plus proche de Lille : La Roche Posay.

    Résultats :

    pendant la cure : recrudescence de l'eczéma qui "sort" comme on dit là bas.

    Les bains de permanganate lui donnent des crevasses. souffrances extrêmes. Ninon devient autoritaire et colérique.

    Qui n'a jamais connu les démangeaisons (je sais de quoi je parle, j'en ai souffert) ne peut imaginer à quel point cela peut être débilitant : à se taper la tête contre les murs !)

    Soufrrances physiques intenses et psychologiques ien accompagnées par une consultation psychologique offerte par le centre thermal.

    Pour Louise, l'eczéma sort et elle part de la cure avec une belle peau lisse.

    15 jours après la cure : l'eczéma a bien régressé et Ninon vit pendant 3 mois sans recours à la crème à la cortisone.

    Nous revebons de cette cure avec de nouvelles pistes : ostéopathie, homéopathie, alimentation, kinésiologie, grâce aux groupes de paroles et d'échanges organisés par le centre thermal au "chalet" local d'accueil pour enfants et leurs familles avec des animations par Christelle.

     

    Décembre 2006 : l'eczéma de Ninon s'emballe. Besoin à nouveau de crème à la cortisone.

    Je décide d'essayer l'éviction des laitages de vache.

    Ninon va avoir 5 ans, en 1 semaine, elle ne se gratte plus, en 2 semaines, elle ne souffre plus d'eczéma, elle n'a plus qu'une peau sèche qui n'a plus besoin de crème à la cortisone.

    Elle découvre ce qu'est un baiser : un geste tendre et doux qui ne fait pas mal.

     

    Aucun effet sur l'eczéma de Louise qui ne va disparaitre qu'après 2 mois d'éviction des laitages et du gluten en juillet et août 2007 et après une cure thermale.

    Avril 2013 : Ninon a 11 ans et Louise 8 ans. Avec l'alimentation pauvre en laitages et en gluten, à cuisson respectueuse des aliments et une alimentation riche en enzymes (vivante), elles ne souffrent plus et ont une belle peau et toute la famille en a profité !

     

     

     

     

    « Eczéma : bilan 10 ans aprèsAppel à témoignages : eczéma, allergies comment mieux vivre avec ? »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    bamboo
    Vendredi 8 Mai 2015 à 20:23

    Bonjour Sophie, Merci pour ces pages, témoignages et astuces qui me font me sentir un peu moins seule. Notre fils âgé de 4mois et demi, souffre de crises d'eczema depuis 1 mois et demi.


    Tout à commencé suite à une séance osteo (conseillée par sage femme car accouchement avec forceps), 2 jours plus tard mon fils déclenchait un violent eczema. D'après notre médecin traitant, la séance n'a été que le declencheur mais l'eczema serait sorti tot ou tard.  On nous a parlé de "conflit de separation", d'allergie alimentaire , d'allergie aux animaux., de terrain hereditaire (le papa a de l'eczema depuis lage de 20ans)


    Depuis nous vivons au rythme de ces crises qui n'ont de cesse de le faire souffrir, jour et nuit. Tout le corps est atteint, avec une grande partie sur le visage et les articulations.


    J'allaite mon enfant, j'ai supprimé les laitage à base de proteine de lait de vache. Lorsqu'il va chez la nourrice 2 fois par semaine il boit du lait de chevre. (nous avons testé le lait de soja mais aparament mauvais pour la santé...donc changement depuis deux jours)


    ETant contre la  Cortisone, nous l'avons mis sous homeopathie Calcarea, Staphysagria, Graphites, Berberis.... Je pense que c'est assez efficace...mais parfois une nouvelle crise et c'est reparti...


    Nous avons été voir un magnetiseur réputé qui lui  fait beaucoup de bien , mais l'eczemaest revenu en quelques jours.


    Je ne sais plus quoi faire, je ne supporte plus de voir mon petit bout se tortiller, mal dormir, se gratter sans pouvoir s'arreter... c'est insupportable. Il se reveille toutes les heures, s'endort difficilement et seulement contre nous...


    Que nous conseilleriez vous?? Dois je stopper l'allaitement? voir un allergologue? quand decide ton de faire une cure???


    Merci d'avance


    Bonne soirée


    A


     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :